Travail formel de retranscription à partir des signes graphiques raturés issus des manuscrits de Stéphane Mallarmé. Un procédé qui a pour but d’extraire les caractères typographiques pour faire apparaitre un langage et une lecture purement graphique du texte « Notes en vue du livre » de Stéphane Mallarmé lui-même.

Stéphane Mallarmé a pensé le livre parfait. L’ensemble de ses notes nous montre la création d’une édition totale. Il veut concevoir ce livre tant dans sa création que sa production mais également par sa diffusion.
Comment penser l’objet lors de sa publication matérielle? Ce livre est toujours resté inachevé, relevant du statut d’ébauche sous forme de notes. Un travail ‘in progress’ raturé de nombreuses corrections qui ouvre à la pensée de Stéphane Mallarmé.

Le protocole ici, est d’extraire le langage typographique et donc par l’acte d’en extraire le ‘parler’, pour faire apparaître un langage purement graphique. Les traits extraits sont transcrits et posés à l’endroit identique que dans l’édition originale et forment une narration graphique cohérente. Ce travail regroupe une multitude de symboles et de tracés occupant l’espace dans la page. Une dialectique graphique émerge pour laisser libre choix au lecteur d’en recomposer, ou non, le sens.



Caractéristiques           

Conception graphique : Thibault Rousseau
Impression : AJM Bruxelles
Papier : Multi design
Caractère typographique : Akzidenz Grostesk
Format : 130x200
Pages : 184




 
Thibault Rousseau